Conférence de presse du 23 avril 2019 tenue par le Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères Geng Shuang
2019/04/23

Q : Nous suivons toujours la situation au Sri Lanka. Un neuvième engin explosif a été trouvé et désamorcé avec succès au Sri Lanka hier. Avez-vous des commentaires à faire à ce sujet ? Pourriez-vous nous dire combien de citoyens chinois ont été tués ou blessés dans les explosions ?

R : Le peuple chinois est préoccupé par les attentats survenus récemment à Colombo, la capitale du Sri Lanka, et dans d’autres villes. En cette période de deuil, nous restons fermes aux côtés du peuple sri-lankais et soutenons résolument la partie sri-lankaise dans la sauvegarde de sa sécurité et de sa stabilité nationales. Nous condamnons fermement ces attentats, déplorons les victimes et présenterons nos sincères condoléances aux familles des victimes et aux blessés. Je tiens à souligner à nouveau que nous travaillerons avec le Sri Lanka et la communauté internationale dans son ensemble pour renforcer la coopération dans la lutte contre le terrorisme et préserver la paix et la stabilité dans la région comme dans le monde.

Selon les informations dont je dispose, un citoyen chinois a été tué et cinq autres ont disparu dans ces attentats. Cinq Chinois blessés ont été hospitalisés dans des hôpitaux locaux, et deux d’entre eux ont été grièvement blessés. Suite aux explosions, l’Ambassade de Chine au Sri Lanka a maintenu un contact étroit avec la partie sri-lankaise. L’Ambassadeur de Chine a mené des communications avec le Premier ministre et le Président du Parlement sri-lankais au sujet de la réinstallation et du travail consécutif concernant les citoyens chinois blessés, tués et portés disparus. La partie sri-lankaise a déclaré qu’elle agirait de concert avec la Chine pour mener à bien l’identification, le sauvetage et le traitement ainsi que le travail consécutif concernant les citoyens chinois. Dans le même temps, le Ministère chinois des Affaires étrangères a émis le plus tôt possible un rappel des consignes de sécurité en conseillant aux citoyens chinois de ne pas se rendre au Sri Lanka prochainement et en rappelant à ceux qui se trouvaient déjà dans le pays de prendre des mesures de précaution et de se tenir à l’écart des zones surpeuplées pour des raisons de sécurité.

Nous continuerons à suivre de près les derniers développements et à fournir plus d’informations dès que nous en aurons.

Q : Le gouvernement américain a annoncé sa décision de mettre fin aux exemptions bénéficiant aux pays qui importent du pétrole iranien. La Chine a-t-elle protesté contre les Etats-Unis ? Comment la Chine va-t-elle garantir son approvisionnement en pétrole ?

R : La Chine s’oppose fermement aux sanctions unilatérales imposées par les Etats-Unis et à la prétendue « juridiction au bras long ». La coopération énergétique normale menée en vertu du droit international entre l’Iran et les autres membres de la communauté internationale, y compris la Chine, est légitime et légale, et doit être respectée et protégée.

La partie chinoise exhorte les Etats-Unis à respecter scrupuleusement ses intérêts et ses préoccupations et à s’abstenir de prendre des mesures erronées qui nuisent à ses intérêts. Elle continuera de défendre les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises.

La décision des Etats-Unis accentuera inévitablement les turbulences au Moyen-Orient et sur le marché international de l’énergie. Nous exhortons les Etats-Unis à agir de manière responsable et à jouer un rôle constructif au lieu de faire le contraire.

La Chine a déposé des représentations auprès des Etats-Unis à ce propos.

Q : Une autre question sur l’Iran. Le Département d’Etat américain a annoncé hier qu’il ne renouvellerait pas les exemptions aux pays importateurs du pétrole iranien. Comment la Chine réagira-t-elle à cette décision unilatérale des Etats-Unis et comment cette décision affectera-t-elle la sécurité énergétique mondiale ?

R : Comme je viens de le dire, la coopération énergétique normale menée en vertu du droit international entre l’Iran et les autres membres de la communauté internationale, y compris la Chine, est légitime et légale, et doit être respectée et protégée. Nous exhortons les Etats-Unis à respecter scrupuleusement les intérêts et les préoccupations de la partie chinoise et à s’abstenir de prendre des mesures erronées qui nuisent à nos intérêts. Nous continuerons de défendre les droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises.

En outre, l’Iran est un producteur de pétrole important dans le monde. Les exportations de pétrole brut de l’Iran revêtent une grande importance pour la stabilité du marché international de l’énergie. Les sanctions imposées par les Etats-Unis à l’encontre de l’Iran accentueront inévitablement les turbulences sur le marché international de l’énergie, comme ce qui s’est passé hier sur le marché, vous l’avez peut-être remarqué. Nous exhortons les Etats-Unis à agir de manière responsable et à jouer un rôle constructif, au lieu de faire le contraire.

Q : En ce qui concerne le Sri Lanka, quelle est la position de la partie chinoise à l’égard des citoyens chinois qui envisagent de se rendre au Sri Lanka ? La Chine conseille-t-elle à ses citoyens de ne pas se rendre au Sri Lanka prochainement ? Si la Chine a émis des consignes de sécurité, pendant combien de temps ces consignes dureront-elles ? Selon des reportages, certains services de renseignements étrangers ont informé le Sri Lanka de la possibilité de cette attaque, et certains ont ainsi reproché à la partie sri-lankaise de ne pas avoir pris de mesures suffisantes. Quel est le commentaire de la Chine à ce propos ?

R : Pour répondre à votre première question, suite aux explosions, le Ministère chinois des Affaires étrangères a émis le plus tôt possible un rappel des consignes de sécurité, en conseillant aux citoyens chinois de ne pas se rendre au Sri Lanka prochainement et en rappelant à ceux qui se trouvaient déjà dans le pays de prendre des mesures de précaution et de se tenir à l’écart des zones surpeuplées pour des raisons de sécurité. Nous publierons de nouvelles notifications lorsqu’il sera nécessaire de modifier les consignes de sécurité.

Concernant votre deuxième question, le Président Xi Jinping, le Premier ministre Li Keqiang ainsi que le Conseiller d’Etat et Ministre des Affaires étrangères Wang Yi ont respectivement adressé des messages de condoléances à la partie sri-lankaise après les attentats. Nous condamnons fermement ces attentats, déplorons les victimes et présentons nos sincères condoléances aux familles des victimes et aux blessés. A ce moment précis, nous restons fermes aux côtés du peuple sri-lankais et soutenons résolument le pays dans la sauvegarde de sa sécurité et de sa stabilité nationales.

Q : Vous venez de dire que la Chine exhortait les Etats-Unis à revenir sur leur décision de mettre fin aux exemptions bénéficiant aux pays importateurs du pétrole iranien. Si les Etats-Unis refusent, quelles mesures la Chine prendra-t-elle pour sauvegarder les intérêts des entreprises chinoises ?

R : La coopération énergétique normale menée en vertu du droit international entre l’Iran et les autres membres de la communauté internationale, y compris la Chine, est légitime et légale, et doit être respectée et protégée. Notre position est ferme et claire. Je crois que les Etats-Unis le savent bien. C’est également la position commune de la majorité des membres de la communauté internationale.

Q : Selon des reportages, une délégation économique et commerciale américaine de haut niveau se rendra en Chine pour un nouveau cycle de consultations commerciales. Pourriez-vous confirmer cela et nous donner plus de détails ?

R : Les consultations économiques et commerciales de haut niveau entre la Chine et les Etats-Unis ont abouti à des progrès substantiels. Les deux parties restent en communication à ce propos.

En ce qui concerne les détails que vous avez évoqués, je vous conseille de vous informer auprès du département compétent de la partie chinoise.

Q : Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, participera au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale qui se tiendra du 25 au 27 avril en Chine. Le Corridor économique sino-pakistanais, projet phare de la coopération dans le cadre de l’initiative « la Ceinture et la Route », a bien progressé au cours des cinq dernières années depuis son lancement. Comment envisagez-vous la participation du Premier ministre Khan au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » ?

R : Nous nous félicitons de la participation du Premier ministre Imran Khan au deuxième Forum « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale en Chine. Comme vous l’avez dit, le Corridor économique sino-pakistanais est un projet phare important dans le cadre de la construction de « la Ceinture et la Route ». Grâce aux efforts de nos deux pays, la construction du Corridor économique sino-pakistanais a abouti à de nombreux résultats concrets et a apporté des avantages tangibles à nos deux peuples. Nous sommes convaincus que, grâce à nos efforts concertés, la construction du Corridor économique sino-pakistanais progressera dans la stabilité et la durée, et aboutira constamment à de nouveaux résultats qui profiteront à nos deux peuples. Je tiens à souligner l’exemplarité de la coopération dans le cadre du Corridor économique sino-pakistanais, dont les acquis et expériences ont une valeur de référence pour nous au sein de la construction conjointe de “la Ceinture et la Route” avec d’autres pays et régions.

Q : La Chine demandera-t-elle à ses entreprises de ne pas acheter de pétrole iranien ?

R : Comme je viens de le dire, la coopération énergétique normale entre la Chine et l’Iran, menée en vertu du droit international, est légitime et légale, et les droits et intérêts légitimes de la partie chinoise doivent être respectés et protégés.

**************************************************

La cérémonie d’ouverture du deuxième Forum “la Ceinture et la Route” pour la coopération internationale aura lieu le vendredi 26 avril. La conférence de presse régulière sera suspendue le même jour et reprendra le lundi 29 avril.

Entre-temps, si vous avez des questions, vous pouvez contacter le Bureau du Porte-parole du Ministère des Affaires étrangères par fax et par courrier électronique.

Recommander à:   
Imprimer