Le Premier ministre chinois appelle à davantage de solidarité et de coordination dans le cadre de l'ASEAN+3
2019/11/04

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a assisté lundi à la 22e réunion des dirigeants de l'ASEAN-Chine, Japon et Corée du Sud (10+3), appelant les pays participants à renforcer la solidarité et la coordination.

Notant que le mécanisme de la coopération 10+3 est né en réponse à la crise financière asiatique et qu'il a connu un développement extraordinaire, M. Li a déclaré qu'il avait non seulement profité aux pays et aux peuples de la région, mais qu'il apportait également des contributions positives au développement économique mondial.

Le mécanisme est devenu un modèle réussi pour la coopération régionale et son expérience est précieuse, a affirmé M. Li.

Il a souligné que l'échiquier international subit des changements profonds et complexes et que le monde est confronté à un ralentissement économique et à un protectionnisme croissant, apportant de nouveaux risques et défis pour le développement des pays d'Asie de l'Est.

"Les pays du (mécanisme) 10+3 ont le devoir de renforcer la solidarité et la coordination afin de se prémunir contre les risques et les défis et d'injecter une nouvelle force motrice dans la croissance stable de l'économie régionale et mondiale", a poursuivi le Premier ministre chinois.

Faisant observer que 15 Etats membres du Partenariat économique régional global (RCEP) ont conclu toutes les négociations textuelles et essentiellement celles sur l'accès aux marchés, M. Li a déclaré qu'il s'agit d'une percée majeure dans la construction d'une zone de libre-échange en Asie de l'Est qui pourrait s'enorgueillir de la plus grande population, de la plus grande diversité et du plus grand potentiel de développement.

Ces derniers progrès, a-t-il ajouté, favoriseront certainement le processus d'intégration économique régionale, préserveront le libre-échange et renforceront la confiance des marchés.

Les dirigeants présents à la réunion ont évalué positivement les réalisations de la coopération 10+3 pour stimuler le développement économique et social régional au cours de l'année écoulée.

Ils ont particulièrement apprécié la percée majeure dans les négociations du RCEP et se sont engagés à signer un accord en 2020 afin d'améliorer la libéralisation et la facilitation du commerce et des investissements régionaux.

Les dirigeants ont salué la déclaration de reconnectivité publiée pour promouvoir la construction d'infrastructures de haute qualité et soutenir les efforts visant à maintenir la stabilité économique et financière.

Ils ont également déclaré que le bloc des 10+3 devrait jouer un rôle de premier plan pour renforcer la construction de mécanismes, relever les niveaux d'interdépendance, élargir la coopération, relever conjointement les défis et contribuer à la stabilité et à la prospérité régionales.

La réunion de lundi était présidée par le Premier ministre thaïlandais Prayut Chan-o-cha et s'est déroulée en présence de dirigeants régionaux dont le président sud-coréen Moon Jae-in et le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Recommander à:   
Imprimer